#OSE – Women and the desert – trash the dress


#OSE – Women and the desert – trash the dress

« Depuis 5 ans Priscilla G. et Manue Rêva organisent ce shooting de fin de saison avec une volonté d’aller là où on ne les attend pas… Le choix de Marrakech est encore une fois une volonté de faire passer un message particulier. L’amour, le respect de l’autre, tous les mondes, toutes les cultures et tous les idéaux peuvent cohabiter ensemble. Et cette année, c’est grâce à Gwen R. qu’elles ont pu réaliser ensemble ce projet fou et débordant d’énergie positive. 6 mariées de Manue-Rêva nous ont suivi dans ce projet un peu fou… Un shooting après mariage avec leur robe de mariée. Une manière et surtout une raison de profiter de sa robe encore une fois… 48h d’une aventure dans le désert de Marrakech. Une expérience remplie d’émotions, de partages, de rires, de folies et de découvertes…

Gwen de l’agence Gwen R. :
Comment as-tu géré l’organisation de ce Trash the Dress en amont et sur place ?
Concernant l’organisation j’ai procédé par étape : prendre les billets d’avion, réserver le logement, puis les repas et ensuite la journée en elle même avec les activités, surprises etc. Soit un planning sur 36h découpé quasi heure par heure ! C’est grâce à mes prestataires de choix basés sur place que j’ai pu faire respecter le planning, les envies, et les rêves de chacun et chacune. Sur place, ça a été très riche émotionnellement pour moi… d’une part, il fallait gérer 11 personnes, acclimatation pays, les transferts… Et après le marathoshoot terminé j’ai eu du mal à réaliser tout ce que j’avais pu faire. De voir toutes ses étoiles dans les yeux des filles à la fin de cette journée j’ai versé deux belles larmes de fierté et de reconnaissance.
Et j’ai mis 24h pour réaliser vraiment que c’était fini cette très longue journée. J’ai tellement aimé que j’ai re signé pour Londres !! Let’s go Baby – Rock and Love !!
Emmanuelle de l’agence Manue-Reva :
Le Trash the Dress est une tradition de l’agence mais celui-ci était un peu particulier, que peux tu nous en dire ?
Celui-ci est particulier car déjà je me suis associée avec une de mes élèves qui a les compétences qui me manquaient : la connaissance de la destination. Ensuite on avait un petit nouveau avec nous : Kevin notre vidéaste ! Mais la grande particularité est clairement de prendre l’avion, traverser la Méditerranée, avoir un passeport… tout ça pour faire des photos en robe de mariée… Clairement il faut avoir des mariées aussi barges que nous pour nous suivre… et ça en vaut tellement la peine quand on voit les images ! L’idée de tout cela était aussi de faire passer un message : des femmes occidentales et modernes dans un pays culturellement différent, on prouve que rien n’est impossible et que tous peut clairement cohabiter avec le respect de l’autre !
Priscilla de l’agence Priscilla G. :
Tu n’en n’est pas à ton premier Trash the Dress Manue-Reva, comment as-tu vécu celui-ci ?
Ce n’est pas chose facile que de trouver toujours de nouvelles idées pour les Trash the Dress de fin d’année. Nous nous consultons toujours avant en général, cette année elles (Gwen et Manue) sont arrivées avec une idée précise déjà. Alors ça te dit ? Euh ben oui quelle question ! J’adore personnellement les voyage (au chaud), les inspirations en import, les choses un peu folles, et les mariées qui vont avec… Bref, comme sur les autres Trash the Dress, cela me correspondait bien. Au final j’ai vu un groupe de nanas (surexcitées) prendre un plaisir de fou au travers d’un périple savamment orchestré, (où j’ai même pas réussi malgré une demande express de dernier minute à mettre le bazar 😛 ). Chaque étape, chaque personne rencontrée ont été au top. Des locaux, aux restaurateurs, du guide à notre hôte du soir… Merci pour ce joli voyage et au prochain !
Kevin de l’agence Something Wedding :
Quel est ton ressenti sur ce premier Trash the Dress en compagnie de Manue-Reva, ses assistantes, ses prestataires images et ses mariées ?
C’était la première fois que je me lançais dans un type de projet aussi fou que celui là! « Qui voudrait passé 2 jours avec une équipes de prestataires et de mariées pour un shooting express d’une journée? » Voilà à quelle genre d’annonce j’ai pu répondre, sans même savoir où c’était. Je connaissais pour la plupart les prestataires de noms et de réputation, et j’avais envie de travailler avec elles depuis un moment. Alors j’ai foncé sur l’occasion ! Et je pense que c’est ce qui à plu ! Je me suis investi dans l’idée et le concept du Trash the Dress avec non pas 1 mais 3 films, apportant ma touche personnelle, et je suis revenu de là bas avec des images pleins la tête, des rires, un peu de larmes aussi, et surtout je pense, des amies qui m’ont fait confiance. Je pense qu’autant pour les mariées je sais que c’est une aventure culturelle et personnelle, autant pour nous prestataires, c’est une aventure enrichissante sur le point de vue humain. Cette année, 6 femmes, de style, d’âge, d’idéaux différents, réunies ensemble pour la même folie du mariage. Je suis fier et heureux d’avoir pu assister à ce genre d’événement ! Vivement l’année prochaine!
Et pour conclure, j’ai l’honneur et le privilège de vous annoncer une belle et grande nouvelle ! Commencez à réfléchir, à poser vos jours de congés et prévenir vos (futurs) maris : le prochain Trash the Dress Manue-Reva se déroulera du 10 au 13 Novembre à… LONDRES !!! Sortez vos robes de mariées, vos danses du soleil et votre plus bel accent ! Londres, ON DEBARQUE !  »

Ce texte a été copié à partir du site internet : http://www.manue-reva.fr/marrakech-le-trash-the-dress-2016/

Si je devais ne dire qu’un mot pour parler de cette aventure, ce serai OSE.

Car la on parle vraiment d’aventure. Un séjour express dans le désert marocain au Sud de Marrakech, 6 mariées que je ne connaissais pas, une équipe que je connaissais de nom,… et au retour, que de bons souvenir, une aventure humaine, des amitiés fortes, des échanges autour d’une même passion.

SKILLS

editorial, travel

CLIENT

Manu Reva
VISIT SITE